Home International Pour la conquête de l’OIF : le jeune Zégué dit Moussa DIARRA...

Pour la conquête de l’OIF : le jeune Zégué dit Moussa DIARRA presque sur le point de remporter le 1er défi de sa candidature

2357
0
SHARE

.

Goethe avait prévenu : »l’audace a du génie, de la puissance, de la magie. »
Après l’annonce de son projet de candidature en décembre dernier, le jeune Malien de 24 ans a suscité une grande fierté au sein de la jeunesse francophone, au delà des frontières Malienne et Africaine.

Cela s’illustre par les soutiens massifs manifestés à l’endroit de sa candidature  à travers le monde. Des simples anonymes jusqu’en des hauts lieux comme au sénat Français, dont des proches du President Macron. Cette volonté du jeune à briguer ce poste pour succeder à Michaelle JEAN et prouver le potentiel de la jeunesse actuelle à reussir là où on la croit inapte, est un symbole d’audace, et aussi celui d’une confiance en soi, d’une ambition (loin d’être démesurée), mais surtout une candidature qui appelle les jeunes à ne plus avoir peur des défis, mais d’oser aller à la conquête pour faire valoir leurs visions et idéaux pour l’avènement d’un monde meilleur.
Au fil des jours et des semaines, le jeune Zégué, soutenu en majorité par ses frères jeunes et certaines personnalités (non des moindres) qui croient en ses aptitudes et au réalisme de son programme d’actions, marche lentement mais opiniâtrement vers l’atteinte de son objectif : le poste de SG de l’OIF pour réformer cette institution et la rendre conforme aux aspirations réelles des populations francophones. Il estime « qu’à défaut d’apporter davantage de solutions concrètes aux besoins des populations de ses États membres, l’OIF devrait cesser d’exister, car le monde n’a plus besoin d’institutions sans impacts majeurs pour les populations étant dans le grand besoin. »
Avec son calme olympien, son dynamisme bouillant, son courage exponentiel, sa sérénité conjuguée à une forte détermination et sa fulgurante perspicacité, ajoutés au formidable engagement de son équipe de conseils & com et de la plateforme de soutien « Zégué 2018 », il a l’ardeur d’un Barack Obama et la pugnacité d’un Emmanuel Macron (bien qu’il n’aime pas être comparé à aucun de ces deux personnalités malgré le fait qu’il les respecte profondément). Après avoir officiellement écrit et dévoilé ses intentions au gouvernement Malien, et au Président de la République du Mali SEM Ibrahim Boubacar KEITA, par le biais de courriers officiels, afin de solliciter le parrainage de sa candidature, il est à deux doigts de remporter ce 1er defi. Car selon des sources bien introduites, le Chef de l’Etat Malien aurait déjà reçu le courrier. Les regards restent donc tournés vers Koulouba, pour savoir quelle sera sa réponse à l’égard de cette candidature, qui de par l’audace qui en est la quintessence, mérite soutien, pour davantage pousser la jeunesse à ne plus accepter de rester en marge de la gestion des affaires au niveau des sphères institutionnelles internationales.
Le Président IBK a toujours clamé haut et fort qu’il faut soutenir la jeunesse, la faire confiance et l’aider à s’imposer. Le moment est venu pour lui de joindre l’acte à la parole. Après Boutros Boutros GHALI, Abdou DIOUF et Michaëlle JEAN, Zégué dit Moussa DIARRA, parviendra t il à prendre les rênes de l’OIF ? Le soutien du gouvernement Malien en sera pour beaucoup si cela devrait arriver. Les prochains jours nous édifieront.

 

Kibili Demba Dembele

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here