Home Actualités Journée d’échange Orange Mali- AJVC : Moderniser le secteur agricole

Journée d’échange Orange Mali- AJVC : Moderniser le secteur agricole

154
0
SHARE

Le grand Hôtel de Bamako a abrité, ce vendredi 26 avril dernier, un atelier d’échange entre Orange-Mali et les acteurs de l’agriculture. L’objectif recherché  était de trouver des solutions pour l’amélioration des activités agricoles au Mali à travers les nouvelles technologies. C’était en présence du chargé de la mise en œuvre de la politique de responsabilité sociale de l’entreprise Orange-Mali  M. Ousmane Touré et de plusieurs acteurs du secteur Coton dont la CMDT, l’APECAM, et l’A.J.V.C.

Cette initiative est de l’Association des Jeunes pour la Valorisation du Coton ( AJVC). En effet, selon son président, M. Abdel SY, cette journée était une nécessité car, dit-il,  le secteur Coton doit aussi s’adapter aux innovations technologiques à travers le concours du  premier opérateur de téléphonie mobile au Mali, Orange-Mali. C’est dans ce cadre que les participants, durant toute la journée, ont été mieuxinformés sur les innovations  technologiquesqu’Orange-Mali a apporté au secteur de l’agricultureen général, et du Coton en particulier.

A cet effet, dans son exposé, le chargé de la mise en œuvre de la politique de responsabilité sociale de l’entreprise Orange-Mali, M. Ousmane Touré, a expliqué comment le premier opérateur en téléphoniemobile a révolutionné l’activité agricole dans notre pays. A ses dires, la stratégie M-Agri, est une initiative qu’Orange-Mali a entreprise pour faciliterl’activité agricole. Car, explique-t-il, cette stratégie a permis la création des services tels que Sénékela, Sandji et Garbal. Selon ses explications, le service Sénékela permet à un paysan d’avoir les prix des marchés des denrées agricoles disponibles sur l’écran. Quant au service Sandji, poursuit M. Touré, il fournit aux agriculteurs des informations météo précises (30 km à la ronde), fiables et localisées pour une période donnée. Et enfin le service Garbal vise l’amélioration de la résilience des éleveurs pasteurs grâce à l’accès et l’utilisation de données géo-satellitaires, a-t-il déclaré. 75.000 éleveurs pasteurs de la région de Gao et Ménaka utilisent déjà le service Garbal, a signalé M. Touré.

« Cette activité s’inscrit dans le cadre de notre politique de responsabilité sociale de l’entreprise.  Car il est important qu’on puisse recueillir les attentes de nos partenaires du secteur agricole  par rapport à Orange-Mali » a déclaré dans notre micro, le  chargé de la mise en œuvre de la politique de responsabilité sociale de l’entreprise Orange-Mali, M. Ousmane Touré.

Ont  pris part à cet atelier, les acteurs du secteur agricole, singulièrement cotonnier, comme ATI-Mali, le groupe éléphant vert, l’APCAM, la CMDT et l’AJVC. La journée a été sanctionnée par des propositions des acteurs à Orange-Mali pour rendre plus efficace leur partenariat et aussi faciliter l’accès au TIC des paysans.      

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here